Actualités / Evénement / Gestion durable des matières premières minérales
Gestion durable des matières premières minérales

Gestion durable des matières premières minérales :

Rapport parlementaire

Assurer nos approvisionnements, promouvoir une écologie du métal

 

Prorecyclage a participé à une audition le 7 juin dernier de la commission parlementaire de développement durable avec les deux députés Messieurs Michel Harvard (UMP) et Christophe Bouillon (SRC).

L'objet de cette commission  est l'investigation sur les métaux stratégiques.

Lors de cette audition Prorecyclage  a présenté une étude sur les métaux stratégiques : le cas de l'indium dans les produits en fin de vie : écrans plats et cellules photovoltaïques.

Voici le lien : http://www.assemblee-nationale.fr/13/liste/rapport_information1.asp

 

Ensuite descendre jusqu'à ce texte :

« Gestion durable des matières premières minérales : assurer nos approvisionnements, promouvoir une écologie du métal »

Les métaux sont longtemps restés « le parent pauvre » des politiques publiques. Pourtant, l'industrie française a de nos jours encore plus besoin de métaux que par le passé. La décision de la Chine de contrôler sa production minière et de restreindre ses exportations de métaux a placé ces derniers sur le devant de la scène. Tout le monde, aujourd'hui, a entendu parler des terres rares, sans bien savoir ce qu'elles recouvrent. De même, le lithium, l'indium ou le gallium seront demain aussi connus que le cuivre, le manganèse ou l'aluminium. Les métaux doivent faire l'objet d'une politique dédiée à deux exigences : - sécuriser nos approvisionnements traditionnels, par la relance de l'exploration de notre sous-sol, et particulièrement des fonds marins, par la mise en place d'une diplomatie minière et par le soutien à nos champions nationaux et européens ; - promouvoir une « écologie du métal » afin de développer une industrie du recyclage des métaux efficiente, de consacrer l'éco-conception, de rechercher des matériaux de substitution afin de mettre en œuvre une production durable et une consommation soutenable. Si nous n'affrontons pas dès maintenant ces enjeux, nous devrons nous adapter brutalement à un changement qui sera alors subi. Pour éviter une telle extrémité, le rapport de Michel Havard et Christophe Bouillon propose des pistes pour faire d'un gâchis phénoménal des déchets dans nos mines urbaines l'un des fondements du renouveau de la croissance.

Rapport n° 3880 du 26 octobre 2011

Compte rendu de la réunion du 26 octobre 2011

Commission du développement durable »