Actualités / Articles / Archives / Archives newsletter
Archives newsletter
En partenariat avec

Structures


Pierre Rellet, directeur général d’Onyx France, a succédé le 16 juin dernier à Patrice Dauvin à la tête de la Fnade (Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement, qui regroupe les industriels du secteur des déchets et de la dépollution des sols). Agé de 46 ans, financier de formation, Pierre Rellet a débuté sa carrière comme consultant chez Arthur Andersen avant de rejoindre le groupe Onyx en 1991 comme directeur financier, puis directeur des marchés industriels au niveau mondial. Il était jusqu’à présent vice-président de la Fnade.

Politique

DEEE : La notion de « surcoût » refait surface

Le décret sur les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) devrait être présenté au conseil des ministres le 20 ou le 27 juillet, pour être publié avant le 13 août, date limite fixée par la directive européenne, indiquent des sources proches du dossier. La dernière version du texte (numéro 10 !) a encore subi des modifications, dues cette fois-ci au Conseil d’État.

« Contribuable - payeur » : Amorce pas d’accord

45 € par ménage et par an : c’est, selon l’association Amorce, le coût indûment supporté par les contribuables pour la gestion des déchets ménagers (dont leur valorisation), sur un coût total de 240 € par ménage et par an. Explication d’Amorce : le principe « pollueur - payeur » est insuffisamment appliqué, ce qui induit un transfert de charge du producteur au contribuable.

Filière

Emballages : Les prix de trois filières « agréées » en baisse

Les prix de reprise de l’acier de collecte sélective et de celui issu des mâchefers d’incinération, repris par Arcelor (seul membre de la filière), reculent respectivement de 27 % et 22 % au troisième trimestre 2005 pour atteindre 105,74 € et 150,76 € (contre 145,56 € et 193,04 € au second trimestre). Cette baisse s’explique par celle du cours de la sorte dénommée « E1C », sur laquelle sont basés les prix de la filière.

Ebra croît en adhérents et en tonnages

28 000 tonnes : c’est la quantité de batteries industrielles et d’accumulateurs portables que les adhérents d’Ebra (European Battery Recycling Association) ont recyclées en 2004, soit une croissance de 36 % par rapport à 2003, grâce notamment à l’adhésion de cinq nouveaux membres l’an dernier représentant 8 000 tonnes. Ce sont les batteries et accumulateurs au nickel - cadmium qui ont connu la croissance la plus importante (+ 55 %), passant de près de 4 300 tonnes en 2003 à plus de 6 600 tonnes en 2004.

Revipap : un bilan positif qui masque des inquiétudes

Après une croissance sensible des volumes recyclés en 2004 (+ 2,7%), soit un volume total de 5 942 KT, l’industrie du recyclage des papiers et cartons a enregistré au 1er trimestre 2005, dans un contexte économique morose, un fléchissement de sa consommation de produits papiers - cartons récupérés (- 3,4%). Les performances du recyclage continuent de s’améliorer : avec un taux de recyclage global de près de 58%, l’année 2004 marque un nouveau progrès alors que les papiers et cartons récupérés constituent la première source d’approvisionnement en fibres de l’industrie papetière. Au cours des 15 dernières années le recyclage a ainsi progressé de 80%.

REESO, un réseau pour traiter les DEEE

« Couvrir le marché national » de collecte, de tri et de recyclage des DEEE « en maîtrisant les coûts logistiques » et « garantir un modèle unique en termes traçabilité et de reporting sur les taux de valorisation » : ce sont les objectifs que se sont fixés les sept entreprises françaises de l’alliance baptisée REESO (Recycling Electric and Electronic Systems Organization, en anglais, bizarrement pour une organisation française…).

L’Ademe promeut les vidanges propres

Pour augmenter le taux de collecte (et donc de recyclage) des huiles de vidange usagées, l’Ademe vient de lancer l’« Opération vidange propre », avec un volet grand public. Cible : les particuliers « auto-vidangeurs » (ceux qui vidangent eux-mêmes leur auto…) qui génèrent 35 000 tonnes d’huiles usagées par an. Un serveur vocal interactif (0810 060 050) a été mis en place pour fournir les adresses des déchèteries acceptant les huiles de vidange. Le site internet de l’Ademe a été enrichi de pages consacrées à la question.

Outils

Un guide pour l'optimisation des encombrants

« Optimiser la gestion des déchets encombrants » : c’est le titre du nouveau guide réalisé par le Cercle national du recyclage (CNR) et édité par SAP (éditeur par ailleurs d’Environnement & Technique). On y apprend à mieux connaître les encombrants, évaluer les enjeux de leur bonne gestion, s’approprier le contexte juridique, mesurer la situation actuelle, rechercher des pistes d’amélioration et mettre en œuvre un projet de gestion optimisée.

Centres de tri à concevoir, construire et exploiter

Eco-Emballages vient d’éditer un guide intitulé « Concevoir, construire et exploiter un centre de tri ». Au programme, en plus de 360 pages :
- la définition du programme de tri (dimensionnement, définition des orientations techniques, contraintes réglementaires et normatives, conception et construction),
- les spécifications détaillées des équipements (du simple convoyeur aux automates de tri des corps creux),
- l’exploitation (avec la gestion de production, celle des ressources humaines, la maintenance, la certification).
Eco-Emballages : 01 40 89 99 99 ou www.eco-emballages.fr.


Auteurs : Olivier Guichardaz - Bruno Mortgat - Louis Peyret - Dorothèe Laperche